Communiqué de presse – UE-Suisse: “Il faut sortir de l’impasse!” – 23.06.2015

"Si la Suisse souhaite pouvoir bénéficier de notre marché intérieur, elle doit en respecter les règles du jeu" a déclaré Anne Sander, suite au vote de son avis portant sur les obstacles au marché intérieur dans le cadre de l’accord sur l’Espace Économique Européen (Islande, Liechtenstein et Norvège) et des accords avec la Suisse, ce matin en commission de l’Emploi du Parlement européen.

Le peuple suisse a exprimé son inquiétude par voie de referendum, le 9 février 2014, en demandant la préférence nationale et des quotas annuels pour les travailleurs étrangers à partir de 2017.

“Ce vote soulève de nombreuses inquiétudes et interrogations chez les ressortissants européens installés en Suisse, mais aussi chez les milliers de frontaliers. Nous avons besoin d’emplois. Les Suisses ont besoin de main d’œuvre. C’est un partenariat qui doit être gagnant-gagnant !” a-t-elle ajouté.

“Nous devons sortir de l’impasse dans laquelle nous a plongés ce referendum. Nous attendons de la Suisse qu’elle nous propose des solutions concrètes pour débloquer des partenariats aussi importants qu’ERASMUS + pour la mobilité et Horizon 2020 pour la recherche.”

Cet avis invite également la Suisse à lever les obstacles pesant sur les PME européennes fournissant des services en Suisse.

“Enfin, l’avenir du partenariat UE-Suisse devrait prendre la forme d’un accord-cadre, car les accords bilatéraux sont devenus un vrai “sac de nœuds”. Il faut simplifier et clarifier les choses. Un seul et même accord pour tout encadrer, c’est la voie suivre.”, a conclu Anne Sander.

Partager sur facebook
Partager sur twitter