Ouverture des frontières internes de l’UE – Une urgence vitale pour les régions frontalières

La crise de Covid-19 fait resurgir des frontières que nous tentons jour après jour d’effacer pour construire des espaces intégrés, dans lesquels les citoyens européens peuvent librement circuler, travailler, acheter, se soigner, étudier, séjourner, etc.

La fermeture des frontières, sans concertation, a été très mal vécue par les citoyens et a amené, non seulement à un sentiment anti-européen, notamment auprès de ceux qui habitent dans les régions frontalières, mais également à des conséquences économiques dramatiques. À l’occasion de la journée de l’Europe, le 9 mai, avec mon collègue Pascal Arimont, membre de la commission de la Politique régionale, et d’autres collègues du Parlement européen, nous avons adressé un courrier à la Présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, appelant à rouvrir les frontières internes de l’UE. Nous lui demandons d’organiser un déconfinement coordonné, en étroite coopération entre les pays européens, les autorités régionales et locales.

Partager sur facebook
Partager sur twitter