En route vers un transport durable

Succès pour le petit déjeuner que j’organisais mercredi 27 janvier au Parlement européen sur la mobilité durable en Europe, qui a réuni plus de 70 personnes !
IMG 8934

Trop souvent, les politiques européennes peinent à trouver le bon équilibre entre les contraintes environnementales et les réalités industrielles. L’objectif de ce petit déjeuner : présenter une étude réalisée par un consortium d’entreprises et d’ONGs démontrant le potentiel économique des véhicules bas-carbone. En France, ces véhicules pourraient créer 66 000 emplois et réduire de 40% les émissions de CO2 d’ici à 2030. Or, pour une fois, ces chiffres ne viennent pas d’un cabinet d’audit ou des services de la Commission, mais bien des industriels eux-mêmes.

Grace à ce petit déjeuner, auquel participait Lanxess (une entreprise de chimie qui a une importante usine de 300 personnes à la Wantzenau), nous avons pu mettre tous les acteurs de la mobilité, « du pneu à la prise», autour de la table pour définir des scénarios réalistes et ambitieux.

Parmi les intervenants : Michel DERDEVET, Secrétaire Général d’ERDF, Pete HARRISON, Directeur de la European Climate Fundation, Grégory LAUNAY, « Corporate Planning Manager for CO2 and Fuel Consumption» chez RENAULT, Patrik RAGNARSSON, « Senior Manager Automotive and Transport » de l’association EUROPEAN ALUMINIUM, Alfons WESTGEEST, Directeur exécutif d’EUROBAT, Michael ZOBEL, « Managing Director Business Unit High Performance Materials » à LANXESS.

Les députés européens présents : Pervenche BERES (France/Socialiste), Dominique RIQUET (France/UDI), Bas EICKHOUT (Pays-Bas/Verts), Jo LEINEN (Allemagne/Socialiste), Roger HELMER (GB/EFDD), Ines AYALA SENDER (Espagne/Socialiste), Axel VOSS (Allemagne/PPE) et Peter JAHR (Allemagne/PPE).

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter