Absence de marché intérieur dans le domaine des assurances – Une réelle entrave à la libre circulation des personnes

De nombreux Européens, amenés à travailler ou à étudier pour une durée limitée dans un autre pays de l’Union européenne, se trouvent aujourd’hui confrontés aux risques liés à la non-assurance de leur véhicule, qui peut entraîner des conséquences très graves.

Cette situation constitue une réelle entrave à la libre circulation des personnes dans l’Union européenne et démontre l’absence de marché intérieur dans le secteur des assurances. J’ai adressé, fin juin, un courrier à Thierry Breton, Commissaire européen en charge du marché
intérieur pour lui demander d’engager la Commission européenne dans les travaux nécessaires pour remédier à ce manque, qui touche particulièrement nos régions frontalières.

Partager sur facebook
Partager sur twitter