Strasbourg doit rester un lieu de décision

Enseignement

Transférer les moyens budgétaires de l’Académie de Strasbourg vers le rectorat de Nancy-Metz et retirer l’attribution de chancelier des Universités d’Alsace au Recteur de l’Académie de Strasbourg pour le conférer au Recteur de l’Académie de Nancy-Metz , telles sont les décisions que le Gouvernement a pris le 20 novembre dernier. Face à cette volonté d’affaiblir l’Académie de Strasbourg, j’ai demandé, conjointement avec les parlementaires Les Républicains alsaciens, de revenir sur ces décisions incompréhensibles, qui vont à contre-sens de la loi qui instaure une Collectivité européenne d’Alsace.

Partager sur facebook
Partager sur twitter