Sanctions douanières américaines – Soutenir le secteur de production de la noix

Suite au litige qui oppose Airbus et Boeing, la Commission européenne a pris, en novembre 2020, des mesures de sanctions douanières à l’encontre des États-Unis. Malgré le fait que les États-Unis soient de grands exportateurs de noix vers le marché européen, les noix ne font pas partie des produits concernés par les taxes supplémentaires imposées par la Commission.
À mon sens, l’inclusion des noix aurait, du fait du volume élevé des exportations américaines vers l’UE, permis une sérieuse mise sous pression des autorités américaines dans la guerre commerciale que nous connaissons.
C’est dans ce cadre que j’ai interrogé la Commission européenne afin de comprendre pourquoi les noix avaient été exclues de ces sanctions et dans quelles mesures elles pourraient être réintégrées. Je l’ai également rendu attentive sur la nécessaire défense de notre modèle de production dans ce secteur, notamment face aux importantes exportations américaines.
Retrouvez ci-après ma question écrite à la Commission européenne.
Partager sur facebook
Partager sur twitter