Politique européenne forestière – Pour une nouvelle stratégie

En session plénière du Parlement européen, le 8 octobre, j’ai voté pour la définition d’une nouvelle stratégie européenne forestière.

Les forêts, qui couvrent 43% de la superficie de l’UE, absorbent 10% des émissions de gaz à effet de serre de notre continent et permettent au secteur de la sylviculture d’employer directement 500 000 personnes et 2,6 millions d’emplois induits. Je me réjouis que cette stratégie vise à garantir que les forêts soient plus durables d’un point de vue environnemental, sociétal et économique, à renforcer leur résistance face aux catastrophes, à améliorer les mécanismes d’alerte précoce pour prévenir les feux de forêts et à lutter contre les importations de bois coupé illégalement.

Partager sur facebook
Partager sur twitter