Communiqué de presse – Péage allemand PKW-Maut : « suite à notre interpellation, le Parlement européen dénonce un péage discriminant »

« Le Parlement européen a dénoncé aujourd’hui, dans une résolution adoptée à une large majorité, le nouveau péage allemand qui discrimine les frontaliers » a salué Anne Sander, élue alsacienne et présidente du Groupe de Travail parlementaire sur la Coopération Transfrontalière.

« En décembre, j’avais interpellé la Commission européenne, avec d’autres collègues, sur ce nouveau péage, qui exonère de facto les résidents allemands et ne touche que les étrangers. »

« Le Parlement, dans la résolution adoptée aujourd’hui, va dans notre sens et estime que : « le système de vignette allemand («PKW-Maut») de décembre 2016 contient encore des éléments qui sont contraires au droit européen et violent les principes fondamentaux des traités, en particulier la discrimination fondée sur la nationalité[1] » »

Pour Anne Sander : « Le péage en tant que tel n’est pas le problème. L’Allemagne est libre de sa fiscalité. La difficulté est qu’encore une fois, les habitants des zones frontalières vont subir de nouvelles tracasseries administratives et financières dans leurs déplacements quotidiens, qui se doubleront, cette fois—ci, d’un profond sentiment d’injustice. »

« Après le Parlement, j’espère que la Commission entendra notre appel et lancera les procédures appropriées pour rendre ce péage plus juste » a conclu l’eurodéputée.

[1]PROPOSITION DE RÉSOLUTION déposée à la suite de la question avec demande de réponse orale B8-0201/2017 conformément à l’article 128, paragraphe 5, du règlement sur l’approbation par la Commission du plan révisé de l’Allemagne visant à introduire une vignette pour l’utilisation des routes (2017/2526(RSP))

Partager sur facebook
Partager sur twitter