Nouvelle tentative de déstabilisation

Siège du Parlement européen

Dans le cadre d’une proposition de résolution sur l’urgence climatique et environnementale, déposée par les groupes S&D, Renew Europe et GUE, le groupe conservateur ECR a déposé un amendement de plénière, appelant les États-membres à s’accorder sur un siège unique, sous-entendu à Bruxelles. Face à cette nouvelle attaque contre Strasbourg, j’ai appelé les députés et en particulier les membres du groupe Pierre Pfimlin à rejeter l’amendement. Malheureusement, et sans surprise, ce dernier a été adopté, par 405 voix pour et 219 contre. Le combat continue.

Partager sur facebook
Partager sur twitter