Conservation du loup et protection des activités humaines – Vers quel équilibre ?

J’accueillais le 9 septembre, en collaboration avec Annie Genevard, Vice-Présidente de l’Assemblée nationale, l’Association Nationale des Élus de la Montagne autour d’un séminaire sur la thématique «Comment assurer un état de conservation favorable du loup tout en protégeant les activités humaines, en particulier notre pastoralisme, qui en souffre très durement aujourd’hui?».

Nous demandons que l’UE, mais également les États membres, apportent plus de flexibilité dans la législation européenne actuelle afin de mieux protéger nos éleveurs totalement démunis face aux nombreux dommages causés par le loup. C’est dans ce sens que nous avons  engagé des travaux, pour faire en sorte que soit revu le statut du loup dans la Directive européenne «Habitats».

Partager sur facebook
Partager sur twitter