Associations d’aviculture et cuniculiculture – Ne pas alourdir les contraintes administratives européennes

De nouvelles règles européennes, plus contraignantes, dans le domaine de la santé animale, seront applicables à partir du 21 avril 2021 afin de garantir une meilleure prévention des maladies animales et une lutte plus efficace contre leur propagation. Ces dernières risquent malheureusement de décourager les petits éleveurs de loisirs et le monde associatif de participer aux concours transnationaux, concours qui sont pourtant garants de la préservation de certaines races. En commission de l'Agriculture du Parlement européen, je demandais à la Commission européenne de voir dans quelles mesures il serait opportun de distinguer les élevages amateurs de ceux qui sont commerciaux, mais aussi, de mettre en place un dispositif transitoire pour ces premiers dans le cadre de la certification des échanges intracommunautaires.
Partager sur facebook
Partager sur twitter