Interdiction de l’élevage en cage – Accompagner les éleveurs de lapins dans la transition

En réunion de travail avec mes collègues Peter Jahr, Christiane Schneider et Bernd Graf, Président de la Fédération allemande des éleveurs de lapins sur la proposition européenne d'interdire l'élevage en cage à l’horizon 2027. Si elle est adoptée, elle pourrait constituer un défi majeur pour nos éleveurs, qui devront être accompagnés dans cette transition.

En juin dernier, le Parlement a voté une résolution visant à interdire l’élevage en cage au sein dans l’Union européenne, d’ici à 2027, en tenant compte des besoins des différentes espèces et en prenant soin d’analyser l’impact avant toute mesure. Ce vote faisait suite à la signature, par plus de 1,4 millions d’Européens, d’une initiative citoyenne européenne. Le Parlement s’est saisi de cette question et a souhaité marquer son soutien à cette initiative tout en garantissant une période transitoire à nos éleveurs.

Cette résolution indique spécifiquement la nécessité d’une législation pour l’élevage des lapins, qui, pour l’instant, n’existe pas. Si l’initiative est louable et entend favoriser l’élevage des animaux dans le respect de leur bien-être, les éleveurs doivent pouvoir bénéficier à la fois de certitudes sur l’avenir tout en leur assurant les moyens d’effectuer cette transition.

La Commission européenne entend lancer une proposition législative en 2023 pour assurer la concrétisation législative de cette initiative. Nous nous tiendrons prêts pour examiner cette proposition, et ce, aux côtés des agriculteurs européens.

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter